Le Monde Nous L'Envie

Le Mont Blanc à portée d’ailes du terrain de Challes les Eaux. Quel pourrait être meilleur Ecrin pour notre passion ?

Le CSVVA est une Association

Le Centre Savoyard de Vol à Voile Alpin a été créé en 1972 de la fusion de la Section Vol à voile de L’Aéroclub de Savoie (toujours en activité sur l’aérodrome de Chambéry-Aix Les Bains) et du CVVA qui était basé à Annecy.
L’union de ces deux clubs savoyards a permis de créer une entité plus importante en terme de membres, de planeurs et d’activité, car c’est toutes les Alpes du Nord qui se retrouvent sur le même terrain pour pratiquer le Vol à Voile.

Vous avez dit « Vol à Voile » ?

Le Vol à Voile est le terme officiel qui décrit notre sport aérien qui est communément dénommé « faire du planeur ».
(ici petit historique de la naissance du VàV). Nous vous suggérons de visiter l’encyclopédie Wikipedia qui décrit très bien notre sport/passion.

Principes Fondateurs de l’Association

Association sans but lucratif régi par la loi de 1901, l’objectif du CSVVA est de promouvoir le sport aérien à toute personne souhaitant connaitre le plaisir de voler sans moteur.
En tant qu’association, le CSVVA met à disposition de ses membres une quarantaine de planeurs en échange de cotisations, du paiement des heures volés et surtout en échange d’une participation permanente de bénévolat pour faire fonctionner le club. La quasi majorité des tâches est réalisée par les bénévoles du club ce qui maintient la nécessaire cohésion du groupe, un esprit associatif égalitaire et agréable et bien évidemment, des coûts de fonctionnement les plus abordables possibles.
Il est vrai qu’aujourd’hui, il existe d’autres activités qui permettent de voler (ULM, parapente, vol libre, kite-surf).
Le vol à voile est donc une de ces disciplines aériennes, et ce qui la caractérise est d’utiliser un aéronef ‘rigide’ qui s’apparente à un avion et donc, qui peut avoir des qualités aérodynamiques très performantes liées aux technologies de construction de ces aéronefs. Certains planeurs que nous utilisons peuvent planer une distance égale à 50 fois l’altitude à laquelle ils évoluent (on appelle cette caractéristiques, la finesse).

Le Site de Challes les Eaux

Nous sommes héritiers d’une grande histoire aéronautique sur le terrain de Challes Les Eaux. Notre activité et nos résultats illustrent notre motivation à perpétuer cette tradition aéronautique sur le terrain de Challes.

  • Membres Juniors (-25 ans) 39%
  • Seniors – Baby Boomers 52%
  • Membres des Pays de Savoie 42%
  • Membres Français 97%
  • Membres Fiers de leur Club 99.99%

Membres Actifs

Entre Deux Guerres

Une activité sans cesse grandissante. Au cours de l’Entre-deux-Guerres, avec l’aide de Pierre Cot, député local devenu ministre de l’Air, le pilotage commence à être enseigné à Challes Les Eaux, et l’Aéro-Club de Savoie est créé en 1934. Les années 30 sont également marquées par de nombreux meetings qui voient passer les plus grands noms de l’aviation, et par la mise en place d’une école militaire de vol en montagne, l’«Ecole des remous» de Joseph Thoret.

L’ après guerre, centre national

Au vu des résultats obtenus en 1942, un centre national « de vol sans moteur » est ouvert par l’Etat en 1945. Au fil des ans les missions de ce centre évoluent, formation des moniteurs de vol à voile, puis centre de préformation pour l’Armée de l’Air de 1951 à 1953, centre mixte vol à voile-vol moteur jusqu’en 1962 puis formation exclusive en vol moteur (instructeurs, pilotes professionnels, pilotes de montagne). En 1963, quand le centre national se tourne exclusivement vers l’avion, la section vélivole de l’AC de Savoie est réactivée. En 1972 elle est regroupée avec l’ancien club annécien pour former le Centre Savoyard de Vol à Voile Alpin. Fin 1976, au départ du centre national, le CSVVA commence une activité quotidienne, et devient grâce à ses animateurs et à sa position privilégiée un des plus grands centres et surtout le premier club français pour la formation des jeunes pilotes, place conservée depuis lors.

Une Riche Histoire

Création - 1913

En 1784, un an seulement après les premiers envols humains, une montgolfière est lancée en Savoie. Partie de Chambéry, elle se pose dans les marais de Challes-les-Eaux. Plus d’un siècle plus tard, c’est en ce lieu qu’une halte d’aviation militaire est créée en 1913. Le 26 octobre l’inauguration de cet aérodrome et d’un avion acheté par souscription et baptisé « La Savoie » furent l’occasion d’une grande fête aérienne.

La découverte du vol à voile

En 1942 la pratique du vol à voile est la seule discipline aérienne autorisée, et l’A.C. de Savoie débute cette activité. C’est une révélation ! On découvre les fantastiques possibilités du Mont-Saint-Michel, et le club savoyard termine cette année au premier rang français. L’invasion de la zone Sud fin 1942 met fin à ces essais, mais la graine a été semée…

L’aérodrome aujourd’hui

L’aérodrome, implanté sur les communes de Challes-les-Eaux, Barby, et La Ravoire, est géré par Chambéry-Métropole. Il héberge outre le centre de vol à voile des aéro-clubs avion et une entreprise de réparation de planeurs. Son activité a su voisiner avec la base de loisir et le plan d’eau de Challes-Les-Eaux. Avec des nuisances sonores très faibles grâce au lancement des planeurs par treuil et à l’utilisation de silencieux sur les avions, l’aérodrome fait partie intégrante du paysage et du patrimoine de la Combe de Savoie, comme un poumon vert de cette vallée.

Jean-Noël Violette, auteur du livre « Challes, avec deux ailes »

J’ai commencé le vol à voile en 1968 (belle année pour débuter). Le club n’était à cette époque que la section vélivole de l’Aéro Club de Savoie. Nous n’avions que 4 ou 5 planeurs, tous en bois et toile, souvent très vieux. Nous étions un groupe de lycéens, « pionniers » du vol à voile et tout restait à inventer. J’y suis encore, 45 ans de passion.

Jules

Vieux Pilote

Depuis toujours j’étais attiré par l’aviation et je désirais exercer un métier lié à l’aéronautique. Lors de mes études dans le secondaire, j’ai opté pour une formation professionnelle de mécanique et j’ai pu associer le CSVVA au cursus scolaire. La partie pratique de la formation a été réalisée pour moitié au sein de l’atelier du CSVVA. Aujourd’hui je devenu instructeur vol à voile et mécanicien aéro, et j’exerce mon métier et ma passion au sein d’un autre grand club du Sud Est.

Didier

Passionné & professionnel

J’ai passé le BIA (Brevet d’Initiation Aéronautique) alors que j’étais au collège, ce qui m’a permis d’obtenir des bourses dès que j’ai commencé l’apprentissage du vol, vers 15 ans. Ensuite, j’ai continué ma progression et maintenant je vole sur des planeurs performants et je projette de participer à des concours de vol à voile au plan national.

Marie

Jeune Espoir